• APPROCHE - Olivier PROST

Courriel au Président de l'Assemblée de Corse



Monsieur le Président de l'Assemblée de Corse


J'ai l'honneur de m'adresser à vous aujourd'hui, car je souhaite vous proposer d'expérimenter le chèque éducation sur votre territoire, en accord avec le rapport du Conseil économique, social et culturel de Corse, adopté notamment par tous les syndicats, qui se prononce en faveur d’un « système éducatif de Corse.  

En métropole, le chèque éducation ne peut pas être mis en place par rapport au cadre législatif.

Mais en Corse, avec la liberté qui caractérise ce grand peuple, ce serait possible au vu de la réforme constitutionnelle.

Afin de vous détailler les avantage du chèque éducation, je vous transmets ci-dessous le courriel que j'ai adressé au président Macron le 6 juin dernier, l'invitant à mettre en place cet outil :


"Monsieur le Président de la République Je salue votre volonté de moderniser la France. Afin d'apporter ma modeste contribution, j'attire votre attention sur une des réformes qui pourrait inscrire durablement votre présidence dans la grande Histoire de France. Il s'agit d'instaurer le chèque éducation, en conformité avec la proposition n°6 du rapport Attali de 2008 dont vous étiez, sauf erreur de ma part, le rédacteur : « Des “droits à l’école” seront attribués à chaque enfant et utilisables dans toutes les écoles : ce dispositif permettra d’établir une véritable liberté de choix, pour que chacun puisse bénéficier dans son voisinage d’écoles publiques et privées conventionnées. En pratique, l’État affectera aux parents une somme d’argent par élève. Chaque parent pourra l’utiliser dans un établissement public ou privé de son choix. » Le chèque éducation est un outil puissant au service de : la liberté scolaire l'égalité des chances la fraternité économique. Les parents choisissent ainsi la pédagogie la plus adaptée à leurs enfants, en dehors de toute contrainte financière. Ils peuvent donc choisir une école publique, confessionnelle ou alternative. Une expérimentation réussie au niveau d'une collectivité locale permettrait d'étendre ce dispositif progressivement à l'échelle de tout le pays. Vous avez la possibilité de mettre un terme à la guerre des écoles (public/privé) et de réconcilier les Français, en donnant aux parents la liberté de choisir pour leurs enfants. Les Français sont mûrs pour cela : Dans un sondage exclusif réalisé par l’iFOP pour la fondation pour l’école en avril 2018, les Français révèlent une vision très pessimiste de la question de l’égalité des chances dans notre système scolaire actuel. A titre d’exemple, 65% des français interrogés et 62% des parents d’enfants scolarisés considèrent que le système scolaire actuel n’assure pas l’égalité des chances. Quand on aborde la question des enfants qui ne sont pas aidés chez eux pour les devoirs, 94% des sondés ne considèrent pas que l’école publique offre le meilleur cadre de réussite aux enfants qui ne peuvent pas être aidés chez eux. Autre enseignement important à ce propos : 41% des parents d’enfants scolarisés en école publique estiment que leur enfant aurait plus de chance de réussite en école privée. Parmi les solutions proposées pour améliorer l’égalité des chances à l’école : les établissements scolaires de pédagogie et de styles éducatifs différents de ceux de l’Education nationale (type Montessori, internat). 79% des sondés pensent que s’il en existait en plus grand nombre et s’ils étaient financièrement accessibles à tous, les chances de réussite de chaque enfant s’en trouveraient augmentées. Par ailleurs, pour 77% des français interrogés, impliquer davantage les parents dans le choix de l’école pour leur enfant renforcerait davantage ses chances de réussite. Récapitulation des avantages du chèque éducation Parents, premiers éducateurs de l’enfant : Choix libre de l’école par les parents, en dehors des considérations financières Adéquation entre l’élève et l’école Développement du potentiel de chaque enfant Innovation pédagogique : Emulation pédagogique Autonomie des établissements : recrutement des enseignants et choix de la pédagogie Implication des parents Reconnaissance du rôle fondamental de l’éducation : Connaissance par les parents des coûts de l’éducation Augmentation de la mixité sociale Revalorisation du salaire des enseignants Redynamisation de l'économie via le développement de la créativité, de la confiance en soi et de l'esprit d'initiative Monsieur le Président, je me tiens à votre disposition pour pouvoir échanger plus en détail avec vous sur la mise en place de cet outil porteur d'espoir pour nos enfants et notre pays. Espérant de tout coeur que ce projet retiendra votre meilleure attention, je vous adresse, Monsieur le Président, mes pensées les plus chaleureuses." De plus, j'ai également mis en place une pétition en ligne sur ce sujet : https://www.citizaction.fr/petition/pour-linstauration-du-cheque-education/ Enfin, voici notre site plus détaillé sur la question : https://www.approche-cheque-education.com/ Monsieur le Président de l'Assemblée de Corse Je suis tout à fait prêt à vous accompagner, si vous décidiez de mettre en place ce chèque éducation. Votre décision aurait une portée historique et pourrait également engager d'autres territoires à faire de même. Pour l'avenir des enfants de Corse De tout coeur Olivier PROST Président d'APPROCHE Association Pour la PROmotion du CHèque Education

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now