• APPROCHE - Olivier PROST

Le chèque éducation évoqué lors d'un débat local du Grand débat national




Au sein du territoire de la Place de Clichy et environnants,

réunissant 4 arrondissements différents,

Comment faire mieux société ?




Jeudi 7 Mars 2019

19h à 22h


La Villa des Créateurs

9 rue Ganneron

75018 PARIS


En présence des élus :


Pierre-Yves BOURNAZEL, député de la 18ème circonscription de Paris

Jeanne d'HAUTESERRE, maire du 8ème arrondissement de Paris

Geoffroy BOULARD, maire du 17ème arrondissement de Paris

Sandrine MEES, conseillère de Paris


Intervention d'Olivier PROST, président d'APPROCHE :

"Il me semble que la question « Comment faire à nouveau société ensemble » ne peut être traitée sans aborder le thème primordial de l’éducation, car l'adulte de demain, c'est l'enfant d'aujourd'hui, et sa question principale : « quelle éducation voulons-nous pour nos enfants ? Or, chaque parent a son avis sur le sujet et doit donc pouvoir choisir l’école répondant à ses aspirations, comme chacun a le droit de choisir sa propre religion ou de n’en choisir aucune. Et pour choisir une école, il faut avoir les moyens de la payer. Il existe un outil pour cela : le chèque éducation. L’état ou les collectivités locales remettent aux parents un chèque couvrant l’ensemble des frais scolaires, ce qui est un juste retour, car par nos impôts nous finançons l’éducation. Quels sont donc les avantages de cet outil ?


Les parents redeviennent les premiers éducateurs de l’enfant.


La liberté de choix pédagogique est garantie.

L'égalité des chances est assurée, car la pédagogie est adaptée à chacun.

La fraternité économique est instaurée, car chaque parent, quelle que soit sa situation financière, peut accéder à l’école de son choix.

Quand on parle d'argent public, il faut bien voir qu'il s'agit de l'argent des contribuables, donc il est normal que chaque contribuable puisse pouvoir financer l’école de son choix.


L'Ecole ainsi choisie est en lien avec la République, mais elle est autonome, gérée par les enseignants, selon le principe de subsidiarité (échelon le plus pertinent).

L'émulation pédagogique permet une plus grande diversité et une meilleure qualité.

Le développement du potentiel de chaque enfant est assuré, dans le respect de ses rythmes et de son individualité en devenir, car il s'agit de développer non seulement l’intelligence de l’enfant, mais aussi son sens artistique et ses capacité physiques et techniques : tête, cœur, main.



This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now