• APPROCHE - Olivier PROST

L'éducation, reflet de la conception majoritaire de la nature de l'homme

Olivier PROST


On ne peut que s'étonner devant le fait qu'il y ait des entraves pour choisir l'école de son choix pour ses enfants.


En effet, on peut choisir beaucoup de choses dans notre société moderne :

vêtements, alimentation, livres, musique, films, spiritualité ou religions ou athéisme, parti politique, système philosophique, orientation sexuelle, genre, associations, soins médicaux...


Il reste toutefois très difficile de choisir la pédagogie la mieux adaptée à ses enfants.

En effet, au niveau de l'Etat notamment, rien n'est fait pour que les parents soient informés des différentes pédagogies et donc des différentes écoles. Rien n'est fait non plus pour leur rendre plus accessible ces écoles (absence de financement et rareté de l'offre). Ainsi, ce sont les parents les mieux informés et les plus aisés qui peuvent donc choisir l'école la plus adaptée pour leurs enfants, car ils se sont renseignés, ils peuvent déménager pour s'en rapprocher et ils peuvent la payer.


Pourquoi en est-il ainsi ?


Le pouvoir politique, avec les lois Ferry de 1881 et 1882, a fait le choix d'un "pacte républicain" qui, sous couvert du vivre ensemble, a choisi de bannir tout élément religieux des écoles publiques.


Et pourquoi l'école républicaine ne serait-elle que celle-ci ?

Pourquoi ne serait-elle pas multiple ?

Pourquoi ne serait-elle pas l'ensemble des écoles à but non lucratif, correspondant aux divers choix des parents et des enseignants, et représentant ainsi vraiment la République ?


A la place, c'est donc l'application d'une vision de l'éducation qu'on peut ressentir proche du bolchevisme qui s'est imposée :

"Dieu est interdit" ou bien dit autrement "il est interdit de penser le spirituel".


Le spiritualisme étant exclu, le matérialisme peut donc librement s'imposer à tous dans l'éducation.


Ce pacte républicain, pour subsister, n'a pas intérêt à informer sur une offre alternative.


Ces propos ne cherchent pas à remettre en question la laïcité, permettant de séparer le religieux de l'Etat. Ils cherchent à l'élargir, afin que l'éducation puisse être, elle aussi, séparée de l'État, après avoir été séparée des confessions religieuses.


Mais pourquoi séparer l'éducation de l'État ? Plusieurs raisons peuvent être évoquées.

Une de celles-ci est que l'État applique dans l'éducation la vision majoritaire de ce qu'est l'homme (la majorité triomphe en démocratie, mais cela ne signifie pas qu'elle a forcément raison).


Or, si la République ne sait être celle de toutes les différences, une éducation indépendante pourrait alors proposer une autre vision en se concentrant uniquement sur le développement spécifique de chaque enfant : à quel moment, de quelle manière et quel contenu apporter à chaque enfant, en fonction de sa nature.


On en arrive donc à la question centrale : vers quoi tend l'homme, évolue-t-il dans une direction spécifique, quelle est sa nature ?


La réponse à cette question contribuera à déterminer le type d'éducation le plus approprié à la nature humaine, en plus d'une prise en compte de la spécificité de chaque enfant.


Pour essayer de répondre à cette question, examinons les différentes conceptions de l'homme, qui peuvent être complémentaires ou s'opposer et observons leurs conséquences :

Si l'homme est un animal :


Il cherche exclusivement à satisfaire tous ses besoins.

L'éducation visera alors à lui faire prendre conscience de l'ensemble de ses besoins et à comment les satisfaire.



Si l'homme se transforme en machine, en robot :


C'est un être rationnel, logique.

Il conviendra alors de connecter son cerveau à internet et/ou de transférer sa conscience dans internet.



Si l'homme est une marchandise :


L'homme a une valeur marchande (salarié, esclave).

Il s'agit alors de créer la concurrence la plus forte pour faire baisser le prix de l'homme.



Si l'homme est mauvais :


Il est dominé par sa volonté de puissance.

Il doit donc être formé dès le plus jeune âge aux techniques de manipulation pour réaliser cette nature mauvaise.



Si l'homme est bon :


Il cherche à s'élever par ses bonnes actions.

Il faut donc lui apprendre ce qui est bon pour qu'il puisse s'y référer.

Mais qui est légitime pour définir ce qui est bon ?

Le risque réside dans la fabrique de "boy scouts", toujours prêts à se soumettre à une "bonne" autorité.




Si l'homme est une créature de Dieu, séparé de Dieu :


Il cherche à comprendre le dessein de Dieu et à s'y conformer.

L'enfant doit travailler le livre religieux adapté et le suivre. Dieu reste extérieur à lui.



Si l'homme est un dieu :


Il réalise déjà la divinité en lui.

Il n'a pas besoin d'être éduqué.




Si l'homme est un dieu qui s'ignore :


Il se sous-estime.

Il peut lui être enseigné comment accéder à sa divinité, afin qu'il exerce ses pouvoirs.





Si l'homme est un dieu en devenir :


Il cherche son chemin en subissant des épreuves et en passant des étapes.

Il aura à chercher dans l'éducation comment se préparer au mieux pour son chemin personnel.




Si l'homme est un extra-terrestre :


Il vient d'ailleurs...

Il faut l'enseigner sur les civilisations extra-terrestres d'où il est issu.





Si l'homme est le fruit du hasard :


Il est soumis aux lois naturelles de l'évolution initiée par le Big Bang.

Il s'agit d'appliquer la doctrine du "wait and see" et d'étudier les lois naturelles.





Si l'homme fait partie uniquement de la Nature :


Il cherche à protéger la nature.

On peut lui apprendre qu'il vaut mieux que l'homme disparaisse pour sauver la nature.





Si l'homme n'évolue pas :


L'homme n'évolue pas, cela se saurait...

A quoi bon une éducation dans ce cas.



Si l'homme redoute son évolution :


Il pressent un danger.

Mais ce sera de gré ou de force...



La ou les conceptions dominantes de l'évolution de l'homme détermineront le type d'éducation futur.


Le premier enjeu de demain réside donc dans la manière de penser l'homme et d'en tirer les conséquences.

99 vues1 commentaire
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now